Communiqué de presse Conseil National Professionnel des Infirmiers Anesthésistes 25 Novembre 2022

Le renouvellement du conseil d’administration du Conseil National Professionnel des Infirmiers Anesthésistes (CNPIA) et l’élection de Christophe Debout à la présidence marquent une nouvelle étape de l’histoire de cette organisation professionnelle.

Lors sa création le 19 avril 2019 les bases de la structure ont été posées et l’organisation du CNP des Infirmiers Anesthésistes s’est mise en place progressivement. Les années « COVID » n’ont pas facilité la structuration de cette jeune instance. Elle a été régulièrement sollicitée par les pouvoirs publics et s’est efforcée de répondre à ces demandes dans la mesure de ses possibilités.

Ce conseil est devenu un forum d’échanges dans un climat constructif qui permet de croiser les perspectives des organisations fondatrices.

Le CNPIA a très vite tissé des liens avec les présidents des quatre autres CNP infirmiers. Des contacts réguliers entre présidents ont été à l’origine d’échanges riches des expériences des uns et des autres.

La rédaction des fiches action DPC a demandé un investissement important des membres du CNPIA et a été source d’échanges intenses avec l’ANDPC. Par ailleurs, les discussions avec le ministère de la santé et de la prévention autour des parcours de re-certification sont en cours et les membres du CNPIA y sont partie prenante avec les autres CNP non-médicaux et médicaux.

Dans la période actuelle, l’exercice IADE est marqué par l’incertitude et par l’inquiétude. L’accès aux soins est très difficile dans de nombreux territoires et le manque de fidélisation des professionnels de santé au sein du système de santé menace la sécurité des patients. Au quotidien, les capacités d’adaptation des professionnels sont fortement mobilisées.

Une transition semble engagée, alimentée par de nombreux chantiers : réflexions sur la refondation du système de santé, opérationnalisation de la certification périodique des professionnels de santé effective dès le 1er janvier 2023 mais également l’assimilation de la fonction d’IADE à un exercice en pratique avancée conformément à la décision du ministre de la Santé prise en janvier 2022.

Dans ce contexte, la contribution du CNPIA est essentielle au maintien et à l’évolution des compétences des IADE dans une approche collaborative forte de l’expertise de ses membres issus du SNIA et du CEEIADE.

L’exercice IADE est un art qui repose sur la mise en œuvre d’un raisonnement clinique de haut niveau alimenté par des connaissances multiples en perpétuelle évolution et qui s’inscrit dans une pratique collaborative avec le médecin anesthésiste. Aborder les thèmes de travail du CNPIA nécessite donc l’adoption d’une approche systémique qui intègre les réalités de l’exercice clinique, de la formation mais également l’état des connaissances scientifiques sur les sujets.

Alors que l’Organisation mondiale de la santé a publié en 2021 un plan stratégique visant renforcer la contribution de la profession infirmière dans les systèmes de santé, appuyons-nous sur ces préconisations afin de déterminer quelle contribution apportera l’IADE dans un système de santé reconfiguré.

Nul ne peut contester la plus-value apportée par l’IADE à l’offre de soins. Le modèle de pratique de l’anesthésie utilisé en France permet à la population d’accéder en toute sécurité aux interventions qui nécessitent une anesthésie.

Cette plus-value repose sur l’autonomie octroyée à l’IADE, à sa présence permanente aux côtés du patient, au raisonnement clinique et à ses prises de décisions.

L’assimilation des IADE à un exercice en pratique avancée ne peut ignorer cette plus-value et doit également prendre en compte les spécificités de cet exercice.

L’atteinte de ces résultats positifs, en termes de qualité et de sécurité de l’acte anesthésique, requiert un haut niveau de qualification des professionnels obtenu grâce à un appareil de formation éprouvé qui allie école d’IADE et université offrant aux étudiants un parcours professionnalisant et académique.

Le développement professionnel continu complète ce dispositif en permettant aux IADE de posséder les compétences nécessaires à leur exercice et de développer des expertises.

Depuis le milieu du vingtième siècle, la pratique des Infirmiers anesthésistes et leur formation ont accompagné l’évolution de l’anesthésie, de la réanimation, des urgences pré hospitalières et bien entendu de l’évaluation et du traitement de la douleur. Dans cette période de changements, nous inscrivons résolument notre action dans cette continuité.

 

 

Christophe Debout Président du CNPIA

Jean Pierre Anthony Président du CNPIA 2019-2022